en Francais

La guerre du Tigré: Quelle Catastrophe!

Dr. Elgayly Mohamed Abelhamid

Une guerre violente s’est éclaté entre les forces du gouvernement fédéral éthiopien et les forces du Front Populaire de Libération du Peuple du Tigré à cause de désaccords entre le première ministre éthiopien Abi Ahmad et le Front du Tigré.

En effet, Abi Ahmad a adopté une politique nouvelle après son arrivé au pouvoir quant à la administration de l’Éthiopie. Cela a rendu le front du Tigré en colère car, il a perdu son influence historique en Ethiopie qui a duré environ trente ans après le renversement du régime de l’ex président Menqistu Haïlé Mariam en 1991.

Malgré que cette guerre se déroulent entre les éthiopiens eux-mêmes mais elle un impact négatif sur le Soudan et toute la région de la Corne de l’Afrique.

Cela est dû au fait que Kassala et Gedaref (deux États soudanais) sont frontaliers de l’Éthiopie.

Ces deux États souffrent de certains problèmes sécuritaires, surtout à Kassala qui connaît des tensions tribales entre les tribus de Beja et Bani Amer. Cet impact négatif est donc devenu évident en raison de milliers des réfugiés qui sont entrés aux territoires soudanais.

Il convient de dire que les frontières de l’Éthiopie avec le Soudan sont dans un état d’insécurité car il y avait beaucoup de trafiquants d’armes et d’êtres humains. Par la suite, ceux-ci peuvent reprendre leurs activités à cause de l’instabilité sécuritaire dans ces frontières.

Ces activités illégales alimenteront les tensions tribales dans les deux États de Kassala et de Gedaref et cela contribuera à l’instabilité politique au Soudan. D’ailleurs, l’afflux des réfugiés au Soudan imposera un fardeau supplémentaire à l’économie soudanaise qui souffre de plusieurs problèmes fondamentaux.

Il importe de dire que le soudan affrontera un défi sécuritaire en raison de l’expansion des activités criminelles des gangs éthiopiens dans la zone frontalière entre le Soudan et l’Éthiopie. Cela représentera bien sûr une menace directe pour les agriculteurs soudanais. Par ailleurs, la sécurisation des frontières sera une priorité pour le gouvernement soudanais en raison de l’activités des passeurs qui font passer des biens à la région du Tigré.

De ce qui précède, cette guerre a des conséquences catastrophiques pour le Soudan dans la mesure où elle menace sa sécurité intérieure. Par conséquent, le Soudan doit jouer un rôle central dans la résolution du conflit entre les frères éthiopiens.

Back to top button