en Francais

Conférence de Paris, le canot de sauvetage pour l’économie du Soudan

Dr. Abdalmonem Elfadil

Le Soudan est doté des ressources abondantes grâce à ses diversités climatiques, géographiques et humaines d’où les convoitises des envahisseurs  dès son berceau. D’une telle aubaine, le Soudan, le canard boiteux, aurait dû être un pays du poids régional et international, mais les malédictions causées par les guerres, les coups d’État, les instabilités politiques, l’ignorance et le sectarisme constituaient des boulets handicapant ce pays à réaliser ses plans ambitieux particulièrement, d’être la Corbeille à pain du monde; une ambition agricole de portée régionale et mondiale inachevée par les gouvernements successifs.

Après les échecs des Révolutions du Mai 1964 et Octobre 1985 à étancher la soif de la nation, le peuple soudanais a de grands espoirs à la Révolution du Décembre de rendre tangible le projet national tant attendu profitant des leçons du passé. Ces espoirs sont aiguisés après que les États-Unis avaient retiré le Soudan de leur liste des pays soutenant le terrorisme le 14 décembre 2020 permettant ainsi au Soudan de se réintégrer à la communauté internationale.

Sous  l’administration du premier ministre Abdallah Hamdok, le Soudan travaille d’arrache-pied pour réformer ses législations afin d’accéder aux institutions financières internationales, de signer des conventions en rapport avec les Droits de l’homme et d’attirer les investissements. Dans ce climat d’ouverture vers l’extérieur, une Conférence économique a été proposée par la France à Paris le 17 mai 2021 pour soutenir le gouvernement transitoire à surmonter les défis économiques et politiques.

Ainsi le Soudan, pour relancer son économie morbide, compte sur la Conférence de Paris pour mobiliser des investissements dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture, de l’industrie minière, de l’électricité et des infrastructures, etc. On doit, à cet égard, tirer des leçons des contrats conclus à l’époque d’Albshir qui ne prenaient pas en compte les intérêts suprêmes des citoyens soudanais, à titre d’exemple: offrir des terrains à des investisseurs à 99 ans d’exploitations!  Ce n’est que la face visible de l’iceberg ! 

Dr. Abdalmonem Elfadil peut être contactée par son courrier officiel (abdalmoneimalfadil@gmail.com)

Back to top button