Breaking news

République du Soudan -Mission Permanente auprès des Nations Unies New York Le Représentant permanent N° : DIM/111/24

Votre Excellence,

Je vous écris pour porter à votre attention des informations critiques concernant la guerre d’agression en cours au Soudan. Faisant suite à nos précédentes correspondances avec le Conseil de sécurité au sujet du soutien apporté par les Émirats arabes unis (EAU) à la milice génocidaire des Forces de soutien rapide (RSF), en particulier des lettres datées du 28 mars, du 26 avril et du 6 mai, je vous transmet ci-joint un supplément d’ images de certaines armes et équipements militaires saisis par les autorités de sécurité soudanaises sur les champs de bataille de Khartoum et d’Omdurman.

Les photos ci-jointes fournissent des comptes rendus détaillés des types d’armes et d’équipements saisis, y compris leur marque et leur numéro de série. Il a été établi que tous les objets saisis ont été vendus à l’armée des Émirats arabes unis et ont ensuite été retrouvés entre les mains des RSF au Soudan. Ce transfert d’armes constitue une violation flagrante des conventions internationales, des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et des accords bilatéraux de vente d’armes qui interdisent un tel transfert illégal à des tiers.

Ces armes ont joué un rôle déterminant dans les opérations armées sauvages des RSF, qui ont conduit à de graves violations contre les civils au Soudan, notamment des crimes odieux et des atrocités commises contre des femmes et des enfants. La documentation comprend également des copies de passeports émiratis et d’autres nationalités saisies sur le champ de bataille, une preuve qui confirme une fois de plus l’étendue de l’implication des Émirats dans la perpétration de crimes odieux contre des innocents dans mon pays.

Le Gouvernement soudanais exhorte le Conseil de sécurité à prendre des mesures immédiates et décisives pour remédier à cette grave violation du droit international. Nous sommes convaincus que le Conseil agira rapidement pour maintenir la paix et la sécurité internationales et pour protéger les droits et la vie des civils soudanais innocents que les RSF continuent de tuer et d’attaquer sauvagement, comme cela s’est produit récemment à El-Fasher, le village de Wad Noura où plus de 200 civils ont été tués de sang-froid, à Omdurman et ailleurs dans les villages du Nil Blanc.

Je vous serais reconnaissant si cette lettre et son annexe pouvaient être portées à l’attention des distingués membres du Conseil de sécurité et pourraient également être publiées en tant que document du Conseil.

Veuillez agréer, Excellence, les assurances de ma très haute considération.

Back to top button